Presse Edition

pub
Recherche

4 questions à
Georges Antoine Ventillard, Président du directoire des Publications Georges Ventillard

4 questions à<br>Georges Antoine Ventillard, Président du directoire des Publications Georges Ventillard

Presse Édition 24/05/2007

Le groupe de presse dirigé par Georges Antoine Ventillard compte aujourd’hui 47 collaborateurs, édite 3 magazines dont C Déco, Système D et Sono Mag et l’Almanach Vermot, et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 14 millions d’euros en 2006. L’entreprise met en place sous l’impulsion de son jeune Président, un important programme d’investissements.

Après une longue période de silence, vous revenez sur le devant de la scène, notamment avec C Déco, dont le budget de lancement s’est élevé à 3,5 millions d’euros. Quels sont vos objectifs aujourd’hui ?
G.A. Ventillard : C Deco « nouvelle formule » occupe une place à part dans la famille des revues de décoration et de bricolage. Son positionnement : original. Le premier magazine féminin qui accompagne la femme néophyte dans la transformation de son cadre de vie et la création dans la maison. C Déco atteint aujourd’hui une diffusion moyenne de 70 000 à 75 000 exemplaires, soit une croissance de 30% dont plus de 40 % de ventes en kiosques, par rapport à 2006, soit la plus forte progression France Payée en presse maison. Notre objectif est de réaliser plus de 800 000 euros de chiffre d’affaires publicitaire en 2007 et de poursuivre notre politique de développement de notre portefeuille lecteurs.

Vous venez également de lancer une nouvelle formule de Sono Mag un magazine spécialisé leader sur le marché du « son et lumière »?
G.A. Ventillard : Ce titre s’adresse à un lectorat professionnel et semi-professionnel tout en intéressant les amateurs avertis. Il s’avérait important de remanier la formule papier du magazine créé en 1978, afin de réaffirmer la position professionnelle de la revue, leader de la spécialité sono et de développer la version « web » pour consolider sa position de leader.

En terme de multimédia justement existe-t-il d’autres chantiers à réaliser pour 2007 ?
G.A. Ventillard : Nous disposons d’un budget de 600 000 euros à échéance 2007/2008 pour développer de nouveaux projets multimédia. En plus d’un site consacré au secteur de la maison, nous comptons lancer, à court terme, un site dédié aux autres titres que nous éditons et qui proposera des versions PDF enrichies de nos magazines.

On dit que vous vous intéressez également au cinéma ?
G.A. Ventillard : Effectivement. Nous sommes propriétaire des droits des Pieds Nickelés qui sont aujourd’hui édités sous licence aux Editions Glenat et nous sommes engagés dans un projet de réalisation d’un long-métrage, tiré des aventures des Pieds Nickelés, en partenariat avec un producteur de films et les éditions Glenat. Par ailleurs, nous négocions avec Glénat le rapatriement des éditions des Pieds Nickelés au sein du groupe Ventillard.


Propos recueillis par Daniel Dussausaye