Presse Edition

pub
Recherche

Avis d'Expert : Les 4 étapes clés pour bien gérer sa e-réputation Par Radia Ayad, fondatrice et présidente de la startup EReputationdefender.com

Avis d'Expert : Les 4 étapes clés pour bien gérer sa e-réputation Par Radia Ayad, fondatrice et présidente de la startup EReputationdefender.com

Presse Edition 06/07/2016
La réputation sur internet a un petit côté miroir sans tain: au premier coup d'œil, il nous renvoie notre propre image numérique, ou comment nous communiquons sur notre entité (entreprise, association, marque ou personne). Mais ce qu'il ne laisse pas filtrer à ce moment là c'est-ce que, derrière, les autres voient de nous, et pourtant, ce sont eux qui font et défont notre e-réputation.
Ne pas maîtriser sa réputation numérique c'est se priver d'opportunités pour son business, d'une bonne publicité et s'exposer au risque de voir les internautes façonner sa e-réputation, avec plus ou moins de vérité.
Alors, voici 4 étapes et conseils cruciales pour maîtriser la cyber-réputation de son entité :

1 Faire le bilan de la e-réputation de sa structure
Notre e-réputation est souvent différente de ce que l'on imagine. Comparée avec une réputation dite "IRL" (In Real Life, dans la vie réelle), qui se construit au fil des années, la réputation en ligne est éphémère: il peut suffire d'un article ou d'un commentaire positif ou négatif pour la booster ou la renverser.
Afin de bien maîtriser sa réputation numérique, il est essentiel d'en faire un état des lieux et de l'auditer. Le but étant de  connaitre le positionnement et la notoriété de votre entreprise par rapport à ses concurrents, d'identifier les failles, les points positifs de votre communication dans les médias et les réseaux sociaux, ainsi que de lister les influenceurs du secteur d’activité par type de média (radio, presse, TV, réseaux sociaux, blogs, forums).

2 Définir sa stratégie de présence en ligne
L'audit d'e-réputation est le point de départ pour établir une stratégie de présence en ligne, qui fonctionne comme une sorte de code de conduite ou de chemin de fer. Alors, dessiner sa RoadMap de communication web est essentiel.
Il est recommandé de former ses collaborateurs à l'usage des réseaux sociaux, prévoir de nouveaux postes (Social Media Managers ou communément appelé Community Manager) et rôles. Puis, déterminer les médias sur lesquels l'essentiel de la communication web va avoir lieu.
Enfin, il est nécessaire d'identifier ses influenceurs, puisque cela s'avère souvent plus efficace et impactant de communiquer avec eux que de faire de la publicité dans un média classique.

3 Mettre en pratique sa stratégie de communication web
Voici la partie la plus concrète pour maîtriser sa e-réputation. La tâche revient souvent au Community Manager qui a la responsabilité de dérouler le plan de présence en ligne.
Il doit alors réaliser une veille régulière, réaliser les vidéos et visuels adaptés, alimenter les pages, comptes et groupes professionnels avec des contenus riches, animer et fidéliser la communauté et rebondir sur les articles de presse et billets de blog parus à propos de sa structure pour en faire la promotion.
Il est également recommandé de s'impliquer dans les échanges sur le Web, en gardant une attitude professionnelle et ne pas paraître trop commercial: le but étant d'accroître sa visibilité sur internet et les réseaux sociaux, et ne pas utiliser ces médias comme vitrine publicitaire.

4 Réagir de manière adaptée face aux nouveaux risques liés au web
Les aléas et nouveaux risques d'internet font qu'il est devenu important de rester en alerte, car plus personne n’est à l'abri de propos diffamatoires, injurieux, ou de tout autre forme de contenus préjudiciables.
Pour cela, il est important de suivre les règles suivantes: élaborer une veille régulière et soigner son image, publier du contenu de qualité (et sans fautes d'orthographes), être attentif aux actes de concurrence déloyale sur le Web, protéger ses bases de données, surveiller et défendre son e-réputation via la notification de contenu illicite. Si tous ces actes de prévention ne suffisent pas, alors il faut passer par la suppression des informations préjudiciables, le dé-référencement ou le noyage des contenus, tandis que le droit de réponse quant à lui peut bien entendu être utilisé. Par contre, la plainte pénale est à utiliser en tout dernier recours. Pour toutes ces raisons, la connaissance du contexte législatif par le dirigeant est fortement conseillée.

Pour surveiller et développer son e-réputation, la règle à garder en tête c'est qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

 


A propos d’EReputationDefender
EReputationDefender est une startup spécialisée dans la protection de la e-réputation, la gestion de l’identité numérique et le Marketing Digital.
Elle propose plusieurs services, dont 4 principaux :
- Audit de réputation en ligne avec identification des influenceurs
- Gestion de projet marketing et Community Management
- Formation en e-réputation, Web marketing et sur les réseaux sociaux
- Protection de l’image du client contre les nouveaux risques du Web

EReputationDefender accompagne ses clients dans l’élaboration ainsi que dans la mise en place de leur stratégie Social Media Marketing.

Plus d'informations sur EReputationDefender aux URLs suivantes :
- Interview sur Solutions Numériques
- Article sur GlobalSecurityMag
- Site internet : www.ereputationdefender.com
- Vidéo explicative : https://www.youtube.com/watch?v=h3V51p9w6u0



Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



Prestataires