Presse Edition

pub
Recherche

Entretien avec Jean-Paul Labourdette, co-fondateur,
Président de Petit Futé

Entretien avec Jean-Paul Labourdette, co-fondateur,<br>Président de Petit Futé
Presse Edition 06/04/2016

Le 17 mars dernier, le groupe petit futé célébrait, au Musée du Quai Branly, en présence notamment de Laurent Fabius et de plus de 800  invités, partenaires, collaborateurs et amis, le 40e anniversaire de sa création et le lancement de mypetitfute.com, le premier guide sur mesure au monde. Retour sur 40 ans d’aventure avec, Jean-Paul Labourdette, co-fondateur, et co-Président de Petit Futé*.


En 1976, vous créez, avec Dominique Auzias, le premier City Guide à Nancy?
Jean-Paul Labourdette : Dominique Auzias, mon associé était étudiant à l’ICN, l’idée était toute simple : proposer à nos congénères étudiants de passer du bon temps, en leur dénichant des adresses sympa pour vivre une scolarité agréable dans cette bonne ville de Nancy. Un guide fait par des étudiants pour des étudiants. Il s’appelait déjà le Petit Futé mais nous n’avions pas la moindre idée de la tournure qu’allaient prendre les choses. Quelques années plus tard, nos études terminées, nous avions deux options. Soit rentrer dans les grands groupes qui nous tendaient la main en nous offrant des salaires mirobolants, des titres ronflants, soit se lancer dans l’aventure de l’entreprise, autour de cet objet qu’était le guide.

1979, vous investissez les grandes villes universitaires

françaises?
Jean-Paul Labourdette : Nous décidons alors de créer une entreprise pour industrialiser en quelque sorte le processus, pour dupliquer ce que nous avions fait à Nancy, dans un premier temps dans les grandes villes universitaires françaises. Pendant un certain nombre d’années, nous avons publié des guides, en ciblant cette vingtaine de grandes métropoles régionales, Paris, Lyon, Marseille, Lille... En réalité pendant une petite dizaine d’années, nous nous sommes concentrés sur la France.

1991, lancement des premiers guides de voyages?

Jean-Paul Labourdette : Nous nous lançons dans l’édition de guides de voyages, avec le premier d’une longue série, celui de New York.
Notre concept : proposer le plus grand nombre possible de destinations, couvrir, sans exception, tous les pays de la planète. Aujourd’hui, on peut dire que nous y sommes parvenus puisque nous traitons 187 pays, sur les 195 états membres de l’ONU. Nous couvrons même les pays les plus compliqués, les plus inaccessibles, réputés les plus difficiles, les plus dangereux. Ainsi nous avons publié l’Afghanistan, à l’automne dernier, ou le Pakistan, qui ne sont pas des pays à proprement parler touristiques . Nous nous sommes aperçus que nos guides intéressaient un lectorat très large, bien au delà du public touriste. En réalité, un certain nombre de français ou de francophones se rendent dans ces pays dans le cadre de missions économiques, humanitaires, diplomatiques, militaires et sont tout autant demandeurs d’informations sur le pays dans lequel ils vont séjourner. Le Petit Futé est absolument le seul à répondre à cette demande.

En 2001, lancement du site petitfute.com?
Jean-Paul Labourdette : Au début nous étions assez prudents. Il n’y avait pas grand chose dessus, mais dès 2009, nous avons fait un choix radical : mettre à disposition des internautes la totalité de nos contenus. Toutes les adresses et  informations pratiques, tous les commentaires produits dans notre base de données, sont disponibles sur notre site www. petitfute.com, en accès totalement libre et gratuit.

Vous disiez à l’époque que le site était contributif et participatif?
Jean-Paul Labourdette : Il l’est, mais en partie. Nous ne sommes pas un site 100% contributif. L’essentiel reste pour nous notre avis d’experts. Nous considérons que nous avons la chance d’avoir des journalistes, des correspondants partout en France et dans le monde , qui visitent, qui testent, qui enquêtent. Leur avis sur un établissement, un hôtel, un restaurant, un musée ou une plage… nous semble plus pertinent que ceux des internautes. En complément de l'expertise petit futé, ces derniers peuvent  évidemment s’exprimer en déposant un avis. Mais parole d’internaute n’est pas parole d’évangile!

2010, vous lancez les premiers guides en version numérique?

Jean-Paul Labourdette : Année du grand tournant du numérique, nous avons pris conscience que nous devions proposer nos contenus en numérique. En amont, nous avons entrepris un travail considérable de création d’une base de données sur laquelle travaillent tous nos auteurs, c’est le coeur du système Power Fox. Tous les auteurs  rentrent leurs textes, il y a bien sûr des étapes de validation, de correction... Ces articles, ces mises à jour permanentes vont alimenter notre base pour la réalisation des guides papier, des guides numériques, et alimenter notre site internet. Notre site est ainsi mis à jour en temps réel... C’est une force considérable, cette réactivité instantanée grâce aux informations que nous recevons en permanence de plusieurs sources, de nos collaborateurs qui sillonnent les villes, les pays.

En 2010, CDC Entreprises, agissant pour le compte du FSI, renforce les 
fonds propres du groupe Le Petit Futé.
Jean-Paul Labourdette : Cela nous a permis de financer tous ces développements numériques parce que le mise en place de cette base de données s’avérait être un travail considérable et demandait un investissement conséquent. C’est un système d’obligations non convertibles, une opération de haut de bilan sur les capitaux propres. Nous voulions bien sûr garder notre indépendance. Nous avons évité la solution qui consistait à faire rentrer dans le capital un partenaire financier ou industriel. Nous avons préféré cette solution qui est assez intéressante et dont nous sommes sortis l’an dernier, de manière anticipée. Concernant les applications mobiles, la totalité de notre contenu est disponible sur smartphones, tablettes et liseuses et chaque fois que nous sortons un nouveau guide, il est proposé simultanément dans tous les formats : Epub, PDF...

2015/2016 années de l’accélération sur le numérique, lancement de mypetitfute.com et célébration du 40ème anniversaire de la création du petit futé?
Jean-Paul Labourdette :  L’autre événement important pour nous c’est le lancement que nous avons réalisé le 17 mars dernier, un nouveau concept que nous sommes les seuls à proposer aujourd’hui, le guide sur mesure Mypetitfuté**. C’est un produit «révolutionnaire» : Imaginez que vous pouvez en quelques clics créer vous-même votre guide de voyage, selon vos envies, vos besoins, votre budget, et recevoir quelques minutes plus tard la version numérique et deux jours après le guide papier.

Qu’est qui vous différencie par exemple du Guide du Routard
?
Jean-Paul Labourdette : Presque tout ! C’est un lointain cousin …  Ce qui nous différencie, c’est notre souhait de traiter, sans exception, tous les pays de la planète. Nous avons un mode de collecte des informations qui est totalement différent. Nous avons pour chaque guide un auteur spécialiste de la destination. Soit qu’il vive sur place, le schéma idéal, soit un auteur qui est vraiment un grand connaisseur de la destination, qui y a vécu, qui s’y rend très souvent. Pas une équipe de mercenaires qu’on envoie deux trois mois dans un pays, puis dans un autre. Nous préférons travailler avec des gens qui vivent dans le pays et qui en partagent la langue, la culture.


Vous éditez Futé Magazine dont vous avez changé la périodicité !
Jean-Paul Labourdette : Nous publions désormais 2 numéros par an au lieu de 6 auparavant : c’est moins  lourd à gérer et plus profitable. Le magazine est toujours disponible en kiosques, mais le plus gros de la diffusion se fait en gratuit sur les salons spécialisés et notamment la Semaine mondiale du tourisme dont la dernière édition a eu lieu du 17 au 20 mars, à la porte de Versailles, à Paris. Là nous touchons un public directement concerné et nous diffusons à cette occasion 25.000 exemplaires en 3 jours.

Vous avez également  une activité de livres à la demande pour les marques, les entreprises, les institutions?
Jean-Paul Labourdette
: Nous produisons du contenu sur mesure, tout en restant dans notre domaine du loisir, du voyage et du tourisme. Mais nous pouvons également travailler dans le domaine de la consommation. Nous avons récemment publié un Guide du jouet, pour l’Association des créateurs fabricants de jouets français, un Guide des bières du Nord et un Petit Futé du sans gluten

Quel est l’avenir du marché des guides de voyages?

Jean-Paul Labourdette : L’activité traditionnelle du guide papier est en très légère décroissance. Il faut sans cesse se renouveler, proposer de nouvelles destinations, rester à l’écoute de la demande, des nouvelles tendances de consommation du voyage et du tourisme. Nous avons sorti l’automne dernier l’Iran, que personne n’avait publié depuis 6 ans. Nous avons enregistré de très bonnes ventes, et nous restons les seuls sur cette destination. Le marché du guide papier n’est pas mort, il ne s’est pas effondré. Il ne tient qu’à nous dêtre meilleur que les autres.

Et l’international?
Jean-Paul Labourdette : Nous publions des titres en anglais et en mandarin sur les destinations françaises.

 

*Né en 1957 à Agen, Jean-Paul Labourdette, co-fondateur et Président de Petit Futé est Diplômé HEC 78. Administrateur groupe de communication régionale. Amateur d’opéra et collectionneur arts d’Afrique.

Propos recueillis par Daniel Dussausaye, directeur de la rédaction de Presseedition.fr

Le groupe Petit Futé
Direction :

Dominique AUZIAS, Président

Jean-Paul LABOURDETTE, Président
150 collaborateurs
24 millions d’euros de CA
Trafic du site : 2.200.000 visiteurs mois/9 millions de pages vues mois
En augmentation régulière depuis un an


**Mypetitfute.com pratique

En lançant le premier guide sur mesure au monde, le Petit Futé met à la disposition des voyageurs et internautes l’ensemble des ressources de son immense base de données (800 destinations dans 187 pays) afin de composer, en quelques clics, via leur ordinateur, smartphone et/ou tablette, leur propre guide de voyage. Vous souhaitez partir en voyage pour un court séjour ou pour un voyage plus long, seul ou en groupe, entre amis ou en famille et aucun guide de voyage ne vous paraît répondre à vos besoins spécifiques? Lassés de vous retrouver, à chacun de vos voyages, au milieu de touristes utilisant les mêmes guides, souvent trop lourds et chargés d’informations dont vous n’avez que faire, vous ne souhaitez pas vous retrouver dans les mêmes établissements que «Monsieur tout le monde» et rêvez d’adresses plus proches de vos envies ou de votre personnalité?

VOTRE guide sur mesure avec titre et illustrations de votre choix.
En 4 clics seulement, le Petit Futé offre désormais la possibilité de créer, via une plate-forme dédiée www.mypetitfute.com votre propre guide, avec seulement les informations souhaitées et sélectionnées en fonction de vos choix d’itinéraire, de lieux à voir, de vos centres d’intérêt (à choisir parmi différentes catégories proposées) mais aussi de votre budget.
1. Vous définissez d’abord votre itinéraire vers une ou plusieurs destinations. Vous pouvez réorganiser les étapes comme vous le souhaitez en visualisant les lieux sur une carte. Si nécessaire, le Petit Futé pourra même vous suggérer des thématiques ou des idées de circuits ou de séjours.
2. Vous sélectionnez ensuite vos centres d’intérêt : sites, musées et monuments à voir ou à visiter ; types d’ hébergement et de restaurants souhaités ; bons plans shopping et/ou sorties, etc. Tout cela en fonction de votre budget et du temps que vous souhaitez consacrer à ce voyage. Vous pourrez même agrémenter votre guide de photos et de cartes issues du fonds documentaire du Petit Futé et l’enrichir avec des informations liées à l’histoire, la géographie, la gastronomie, la culture, etc.

3. Vous créez enfin la couverture de votre guide en choisissant le titre, le sous-titre et l’illustration à partir de vos propres photos ou de celles que vous avez sélectionnées précédemment : le must étant d’insérer votre portrait ou celui de la personne à qui vous destinez ce guide, en couverture avec la possibilité de le lui dédicacer!

4. A chaque étape de l’élaboration de votre guide, vous serez informé en temps réel du nombre de pages générées et du prix (à l’instant T) défi ni en fonction du volume d’informations et de documents (cartes, photos) que vous aurez compilés. Vous n’aurez plus qu’à choisir entre la version numérique (à partir de 1,90€) ou le couplage papier-numérique (à partir de 14,90€). Vous recevrez le guide papier sous 72 heures par voie postale.

 




Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub