Presse Edition

pub
Recherche

4 questions à Patrick Jolly,
Directeur général du groupe De particulier à particulier

4 questions à Patrick Jolly,<br>Directeur général du groupe De particulier à particulier

Presse Edition 23/03/2011

Où en est le marché immobilier et quelle est votre position sur ce marché ?
Patrick Jolly : Le marché immobilier est en ce moment très tendu. La demande est largement supérieure à l’offre dans la plupart des régions de France ce qui implique une augmentation des prix que le gouvernement a du mal à contenir. Vient se rajouter à ça des taux d’intérêt bas qui sont d’ailleurs en train de remonter ce qui pourrait avoir un léger effet sur les prix sans que cela, à mon avis, ne compense le manque d’offre. Sur un secteur comme le notre, le manque d’offre induit moins d’annonces, donc moins de chiffre d’affaire (baisse de 20% de notre CA) qui s’est stabilisé autour de 39M€.


Vous êtes aussi présent sur le marché des locations de vacances. Qu’en est-il de ce marché ?

Patrick Jolly : Ce marché là est en revanche très actif et fonctionne très bien. Nous enregistrons une progression de 20.7% de nos annonces vacances entre 2009 et 2010 et nous avions une progression du même ordre entre 2008 et 2009. Donc, de ce coté là tout va bien et notre site Internet « papvacances.fr » enregistre une belle progression de 26%.


Comment se porte votre édition belge et quels sont vos projets de développement ?

Patrick Jolly : Nous avons arrêté l’édition belge. Nous n’avons pas réussi notre implantation dans ce pays. La concurrence y est forte de sites déjà existant et bien ancrés et surtout le problème de la langue est difficile à surmonter. D’ailleurs, en ce moment, vous le savez, le pays n’a toujours pas de gouvernement. Quand à nos projets de développement nous avons investi le marché du diagnostic immobilier à travers une filiale (pap-diagnostics) qui offre la gamme complète des diagnostics immobiliers obligatoires. Cette activité est totalement complémentaire de notre activité petites annonces. De plus nous avons racheté le salon de la maison que nous avons rebaptisé « Faire construire sa maison », dont nous sortons la 2ème édition cette année et qui vient en complément d’un de nos magazines lui-même intitulé « Faire construire sa maison ».


Comment gérez vous le cross-média ?

Patrick Jolly : D’une manière générale nous essayons d’être présent sur la plupart des nouveaux supports. Ainsi une version mobile de pap.fr existe ; de même une application i-phone est disponible gratuitement. Sur Facebook aussi nous sommes présents avec quelques 5000 amis… Notre communication Internet est véhiculée essentiellement par Google (adwords) qui reprend les mêmes messages que la publicité dite « classique » (affichage, télé, radio…). Tout ceci conforte notre position de leader sur ce secteur avec plus de 8 millions de visites /mois.



Le groupe de presse dirigé par Patrick Jolly compte aujourd’hui 260 collaborateurs, édite plus de quinze titres (De Particulier à Particulier, Demeures de Charme, Immoneuf…) et plus de dix sites (pap.fr, papvacances.fr, immoneuf.com…). En 2010, le groupe De Particulier à Particulier a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 39 millions d’euros.