Presse Edition

pub
Recherche

Graphitec-Convertec 2009 : Patrick Cahuet, focus sur le Web To Print


Presse Edition 27/05/2009

Patrick Cahuet animera sur le salon Graphitec-Convertec 2009 , mercredi 10 juin 2009 à 15h30, une conférence sur le thème : « Web to Print, commerce électronique, portail collaboratif - les potentiels de développement de la filière graphique grâce à Internet ».

Comment définir le Web to Print ?
L'appellation anglo-saxonne Web To Print, ou W2P, comprend toutes les applications permettant de commander des prestations d'impression via l'Internet. En Français les expressions "portails d'impression en ligne" ou "sites d'impression en ligne", voire "solutions d'impression à distance" sont souvent utilisées. Certains évoquent des “sites de vente d'impression en ligne”. Les portails peuvent être installés en interne dans une grande entreprise ou une administration et servir à alimenter ses ateliers d'impression numérique intégrés, ou développés par des prestataires (imprimeurs, imprimeurs numériques) à destination de leurs clients.

Dans ce cas, l'imprimeur installe, configure et administre un site web de vente en ligne à partir duquel il propose diverses prestations.

Il est ainsi possible de distinguer 3 types de prestations :


1. Soumission de fichiers à imprimer en ligne
L’internaute accède au portail et, comme à partir du pilote d’une imprimante particulièrement sophistiquée, choisit la finition, le papier et la qualité parmi une liste d'options prédéfinies. Il sélectionne aussi la quantité, obtient instantanément son prix et
une épreuve numérique (PDF), valide et commande.
Le client est ainsi en mesure de construire, à partir de ses propres documents, un document imprimé simple ou complexe, de qualité professionnelle, d'obtenir son prix et de passer commande en quelques clics.

2. Accès à un catalogue de produits imprimés dits statiques
Dans le cas de produits statiques, l'internaute accède à une bibliothèque numérique de brochures, dépliants, livres ou posters, choisit sa quantité, détermine son mode de paiement et passe sa commande. Ce mode de commande est particulièrement adapté au
réapprovisionnement ou à la commande de documents de communication. Par exemple, l'imprimerie Clément, dans le Gard, imprime à partir de commandes passées par les distributeurs d'un grand constructeur informatique tous les documents de communication (PLV, plaquettes, chemises, etc.)

3. Accès à un catalogue de produits imprimés dynamiques
(personnalisables) . Les produits dynamiques sont des modèles d'imprimés dont tout ou partie du contenu est personnalisable en ligne. L'exemple le plus simple concerne les cartes de visite. Ce
développement s'applique aussi à la création de mailings dont le contenu est créé en ligne et la liste des destinataires peut être attachée dans un fichier joint.


Quel type d’entreprise peut exploiter le Web to Print?


Des imprimeurs de toutes tailles exploitent avec succès des solutions Web To Print, qui peuvent constituer un considérable moyen de développement. L'exemple le plus frappant est la société Mimeo, aux USA. Créée à la fin des années 90 par 3 personnes, elle compte aujourd’hui plus de 500 salariés et collectionne les trophées récompensant les entreprises innovantes à forte croissance.
Le Web To Print ne s'adresse pas uniquement aux imprimeurs numériques. Les imprimeurs offset peuvent particulièrement bien exploiter les possibilités commerciales de ces applications. En effet, pour le client peut importe le moyen de production : seuls
les critères de qualité, de prix et de délai sont importants.


Toutes les entreprises peuvent proposer un portail de vente en
ligne. Le mode d'exploitation d'un site web dépend essentiellement de la gamme de services proposés et de la clientèle visée. De petites structures peuvent parfaitement, si leur chaîne de production est automatisée, produire quotidiennement un nombre important de petites commandes. Des structures plus grandes s'adresseront sans doute à des clients industriels pour des productions plus lourdes.
Avec internet il est difficile de deviner la taille de la structure physique derrière le portail virtuel. Ceci laisse toutes les chances de développement à des entreprises de petite taille, à condition toutefois que la qualité et les délais effectifs respectent les promesses tenues en ligne !

Le Web to Print est destiné à tous les segments de consommateurs potentiels d'imprimés: particuliers, PME, grandes entreprises et administrations peuvent utiliser les services d'impression en ligne, à condition toutefois qu’ils disposent d’une connexion internet ! D'ailleurs, les particuliers qui réalisent des tirages photo en ligne font du Web to Print !

Quelques recommandations pour se lancer dans un projet Web To
Print :


Quelle que soit sa taille, l’imprimeur tenté par le développement d’une solution de vente en ligne devra se poser les questions suivantes :

- A quel(s) segment(s) de clientèle vais-je destiner mon portail ?

Les grandes entreprises ou les particuliers sont des clients potentiels intéressants, mais dont les attentes et les besoins sont totalement distincts.

- Quels types de prestations vais-je proposer ?

S’il est tentant vouloir proposer de nombreux services en ligne, il est sage de commencer par des services qui correspondent
à une véritable demande et qui seront facilement accessibles au client (attention à ne pas débouter des internautes, prompts à fuir les sites qui leur paraissent trop complexes ou trop lourds)

- A qui vais-je confier le développement puis la vie de mon site ?

Dans l’expectative d’un rendement important des ventes en ligne, il est alors indispensable de dédier des ressources humaines et matérielles proportionnelles aux attentes.
Aussi performant qu’il soit, un logiciel de vente en ligne doit être soigneusement configuré, puis administré et animé tout au long de son exploitation. Le choix de la meilleure solution, l’installation, la configuration et le déploiement d’un site Web To Print est un véritable projet stratégique, qui mérite d’être traité en mode projet, sous la responsabilité d’un chef de projet, animateur d’un groupe de travail et garant de sa réussite.