Presse Edition

pub
Recherche

Avis d'expert : Les tendances de la publicité mobile pour 2012
par Frederic Dumeny, General Manager, France d'Adfonic:

Avis d'expert : Les tendances de la publicité mobile pour 2012<br>par Frederic Dumeny, General Manager, France d'Adfonic:

Presse Edition 01/02/2012

2011 a été une année de croissance rapide et de grands changements dans l'industrie de la publicité mobile. Les smartphones, tablettes et l'Internet mobile ont pris la tête sur le marché grand public et les agences et annonceurs ont augmenté leurs budgets et commencent à attribuer la priorité aux mobiles. 2012 s'annonce comme une année encore plus critique quant au développement de l'industrie. En nous projetant dans cette nouvelle année, nous pouvons identifier dix tendances fortes, tant en termes de technologies que de normes qui seront essentielles pour façonner l'avenir de la publicité mobile au cours des douze prochains mois. A partir des données propres à Adfonic et de notre connaissance de l'industrie, nous prévoyons que les évolutions suivantes seront les sujets brûlants de l'actualité en 2012.


Explosion de la vente de tablettes

Avec l'iPad, qui aura été le cadeau de Noël le plus populaire en 2011, le nouveau Kindle Fire et les tablettes Android qui rendent ces terminaux plus abordables, nous pouvons nous attendre à voir les tablettes remplacer les ordinateurs portables bas de gamme et les notebooks au cours des 12 prochains mois. Le parc de Tablettes devrait doubler au cours de l'année 2012. Le marché publicitaire suivra ces évolutions en mettant les tablettes, terminaux mobiles, au centre de nombreuses stratégies de communication.

La rich-media atteindra le marché grand public
Facteur de changement significatif pour l'industrie de la publicité mobile, les formats « rich-media » offrent au consommateur une expérience plus engageante et interactive et créent de meilleures opportunités de communication de marque pour les annonceurs. Jusqu'à présent les publicités multimédias pour mobiles ont, pour la plupart, été proposées pour des annonceurs haut de gamme ou comme service de niche à un petit nombre d'éditeurs mobiles. En 2012, les réseaux publicitaires mobiles proposeront les formats rich-media à l'échelle mondiale, en donnant aux annonceurs l'accès à des millions de consommateurs.

Les dépenses de publicité traditionnelle et numérique se déplaceront vers les mobiles
Avec l'accélération de la pénétration du smartphone, l'utilisation du mobile par les consommateurs continuera à augmenter et s'étendre vers de nouveaux créneaux de la journée. Par exemple, l'un des cas les plus cités en 2011 a été l'utilisation des tablettes ou des smartphones durant les coupures de publicité à la télévision. Les consommateurs parcourent les sites mobiles et utilisent des «apps» (applications) sur leurs tablettes et smartphones au lieu de porter leur attention vers des publicités TV. La perception du mobile comme extension de l'Internet sur PC va enfin disparaître. Il devient de plus en plus clair que pour beaucoup de personnes, le mobile fonctionne comme une alternative à « l'internet fixe» ; c'est un comportement que l'on ne peut plus ignorer. Les budgets publicitaires suivront de plus en plus le consommateur vers le mobile.

Disparition du téléphone mobile classique

Les smartphones sont désormais de plus en plus accessibles à tous les segments de consommateurs en raison de la large gamme de terminaux et de la stratégie de prix d'Apple pour ses modèles plus anciens. Alors que les services et options commencent à converger vers les plateformes du type tablette et Smartphone, les annonceurs et les agences vont progressivement retirer les téléphones classiques de leurs plans de communication.

Apple et UDID (Unique DeviceIDentifier)

En 2010 et 2011 des montants importants ont été investis dans les campagnes avec suivi de téléchargement, permettant aux annonceurs de diffuser des applications à faible coût. Une nouvelle approche commune remplaçant les UDID deviendra pratique courante dans les agences, les réseaux publicitaires des annonceurs et les autres acteurs de l'écosystème. Apple prévoit d'ailleurs d'éliminer progressivement l'accès à l'UDID sur ses appareils mobiles.

Web Mobile vs. applications
En 2011, le HTML5, et le web mobile, est apparus comme une alternative crédible aux applications. Principalement parce que de grands acteurs industriels ont fait ce choix. Ce sujet devrait continuer à évoluer en 2012 à travers des prises de position tranchées de la part d'acteurs majeurs du monde des medias.

Services de géolocalisation
L'intégration de la géolocalisation dans la conception de services et dans leurs modes de communication est devenue une commodité en 2011. Aucun doute que le marché publicitaire tirera pleinement partie des fonctions de ciblage géographique en 2012. Les Etats-Unis sont en pointe sur ce sujet et nous verrons cette année une demande croissante pour des campagnes ciblées sur des zones plus petites (ring-fencing) avec comme objectif l'augmentation du trafic dans les magasins, les restaurants et autres points de vente.

Utilisation croissante du paiement mobile suite au succès de Google Wallet
Bien que 2012 ne sera probablement pas encore l'année de la généralisation au grand public des paiements mobiles, de nombreux acteurs vont se regrouper pour faciliter la création d'un écosystème du commerce mobile. Le succès de Google Wallet l'année dernière et des événements majeurs en matière de publicité, tels que les Jeux Olympiques, qui fournissent un tremplin pour de nouvelles innovations passionnantes dans le domaine du commerce mobile, vont donner de nouveaux terrain d'expérimentation et de distribution aux acteurs de l'industrie en 2012.

Facebook et la publicité mobile
Facebook ne s'est pas encore lancé réellement dans la publicité mobile. Avec près de 1 milliard d'utilisateurs en ligne et plus de 300 millions d'utilisateurs accédant désormais à Facebook via leur mobile, ce sera probablement un jalon fondamental pour l'industrie de la publicité mobile. Quel que soit le choix de Facebook concernant la publicité mobile, il aura sans aucun doute un impact important sur l'industrie du numérique en général.

De nouveaux progrès sur les normes et la confidentialité
Alors que la publicité mobile évolue à un rythme soutenu en termes d'innovation et de demande du marché, on peut prévoir une augmentation des besoins de normalisation (par exemple, les formats publicitaires, y compris rich-media), un encadrement et des politiques relatives de protection de la vie privée et des données.

A propos d'Adfonic
Adfonic est la plus importante plateforme de publicité mobile indépendante basée en Europe. Adfonic permet aux annonceurs de placer des publicités sur son réseau afin d'augmenter leur visibilité et d'améliorer leur R.O.I. et aux éditeurs de monétiser leur audience. Adfonic gère plus de 3.000 campagnes par mois pour des clients tels que Peugeot, La Redoute, Tesco, Groupon et Skype et fournit l'accès à une audience de plus de 100 millions d'utilisateurs mobiles uniques par mois. Plus de 15 milliards de requêtes publicitaires sont générées sur le réseau d'Adfonic. La société est basée à Londres avec des bureaux à New York, Paris, San Francisco et Séville.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://adfonic.com


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :