Presse Edition

pub
Recherche

Edito : Groupe Hersant Média, Bernard Tapie et ça repart ! par Daniel Dussausaye, directeur de la rédaction

Edito : Groupe Hersant Média, Bernard Tapie et ça repart ! par Daniel Dussausaye, directeur de la rédaction

Presse Edition 09/01/2013

L'annonce fin décembre dernier de la reprise du groupe Hersant Média (GMH) par la famille Hersant, avec l’appui de Bernard Tapie a non seulement créé la surprise dans le monde de la presse mais également créé des remous dans la sphère politique et gouvernementale. En fait cette simple opération de reprise d’un groupe de presse français a vite tourné en véritable affaire d’état , Bernard Tapie accusant Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif d’avoir " travaillé à mort pour empêcher cette initiative d'aboutir " , tandis que Patrick Menucci, député PS de Marseille, demandait une commission d’enquête parlementaire sur les conditions de cette cession.


Sur un plan financier seules les banques créditrices du groupe GMH, qui devront provisionner un impayé de 180 millions d’euros, sont pour le moment les grandes perdantes de l'opération.

Quand aux collaborateurs du groupe Hersant Média, ils peuvent craindre, et à juste titre, à savoir, une restrucuration de l'entreprise et un plan social à la clé.


Côté politique les élus PS de Marseille ne souhaitent pas le retour de Bernard Tapie sur la scène politique et le soupçonnent de vouloir conquérir la mairie de Marseille en se servant de La Provence. Mais Bernard Tapie l’a juré, il n’est pas intéressé. Quand à ce qu’il fera de son investissement dans le groupe GMH, c’est une toute autre affaire et seul Bernard Tapie le sait ! Alors épargnons lui un procés d'intention, car il est possible que , touché par la grâce, l'homme d'affaires atypique, qui n'a pas demandé la nationalité belge et n'a pas bénéficié d'un décret présidentiel de naturalision russe, se soit pris sur le tard, d'une passion dévorante pour la presse !