Presse Edition

pub
Recherche

Entretien avec Patrick Robin,
Président directeur général de 24h00

Entretien avec Patrick Robin,<br>Président directeur général de 24h00

Presse Edition 09/03/2011

Vous vous positionnez aujourd’hui comme un nouveau média marchand ?
P. Robin : Pour vous informer sur les produits, vous ne disposiez auparavant que des médias traditionnels où il était de bon ton pour les marques de communiquer. A côté, il existait des lieux, où on faisait des choses « sales » puisqu’on faisait du commerce. Notre concept a été d’essayer de réconcilier les deux univers et de créer des lieux qui soient virtuels où on peut aussi bien faire de l’image, de l’information, de la communication et du commerce. Dans les années 90, de grands équipementiers sportifs comme Nike, Adidas, l’ont très bien compris et ont été les premiers à créer des mégastores, des lieux de vie de communication, d’événementiel, d’image mais aussi de commerce.


Comment transpose-t-on ce concept sur la toile ?
P. Robin : Nous avons créé le premier portail du shoping en ligne au féminin. Une plateforme entièrement dédiée aux e-shoppeuses, sur laquelle on peut à la fois s’informer, acheter, économiser, partager. Dédié aux femmes qui, à certains moments ont juste envie de s’informer, de comparer, de faire du lèche vitrine. Et à d’autres moments où elles cherchent des bons plans, ou simplement à se faire plaisir.


Comment a évolué l’entreprise 24h00 depuis 2009 ?

P. Robin : En 2010, nous aurons réalisé un chiffre d’affaires d’un peu plus de 5 millions d’euro. Un premier exercice totalement pur et homogène puisque nous avons arrêté toute activité de e-commerce fin 2009. Nous avons notamment revendu notre boutique en ligne SACby.com à Spartoo.
Aujourd’hui, nous opérons essentiellement trois grands métiers : un portail, une régie de bases de données, une agence de e-marketing. Notre portail est organisé autour d’un magazine online, un magazine féminin dont la ligne éditoriale est bien particulière : on parle de tous les sujets qui peuvent intéresser les femmes mais nous ne parlons que de ce qui peut s’acheter en ligne. Le cœur du portail est un guide shoping, un agrégateur de flux marchands, qui référence plus de 8.500 marques, 350 boutiques, 500.000 articles. D’un seul clic cela permet à la e-shoppeuse de visualiser tous les produits disponibles à partir d’un article qu’elle a sélectionné. Nous nous sommes limités à la mode, la beauté, la décoration, l’enfant et le luxe. Autre brique : nous proposons aux femmes de ne pas rater les ventes privées, les bons plans, les ventes promo, les soldes. Nous avons identifié trois profils d’acheteuses en ligne et le plus souvent c’est d’ailleurs la même femme. Elle se trouve parfois dans un mode d’achat radin, ou un mode d’achat malin, ou dans un mode d’achat câlin. Nous avons créé ce portail pour pouvoir répondre à ces trois moments, à ces trois attentes.


Pour ce qui concerne vos activités btob ?

P. Robin : Nous sommes aujourd’hui la plus grande régie de bases de données féminines et d’acheteuses en ligne. 35 bases de données qui s’adressent aux femmes, dont certaines sont dans un programme mutualisé et qui nous ont été confiées par des e-commerçants . Le rendez-vous des e-shoppeuses, un programme qui aujourd’hui représente à peu près 3 à 4 millions d’adresses actives, de femmes acheteuses en ligne. Notre deuxième pôle d’activité dans le domaine du btob est un métier d’agence, à travers une entité au sein de 24h00, Imaginet, une agence spécialisée dans le recrutement d’adresse de e-shopeuses pour le compte de marques.


En 2009 vous avez lancé 24h00, le magazine papier, à quelle échéance comptez-vous lancer le troisième numéro ?

P. Robin : Le magazine n’est pas un centre de profit, c’est un outil de communication et l’important pour nous est de couvrir nos frais. Nous allons de toute façon sortir le numéro 3 au mois de novembre pour préparer le Noel des e-shoppeuses. Nous avons nous même commercialisé les deux premiers numéros (30 et 25 pages de pub vendues) mais nous cherchons une régie publicitaire extérieure à notre groupe pour la vente d’espaces publicitaires pour ce numéro 3.


Quels types d’accords signez-vous avec les sites médias ?

P. Robin : Nous discutons avec un certain nombre de groupes médias et de médias féminins particulièrement pour leur apporter la brique e-commerce. Nous savons gérer toute la partie flux et nous savons leur apporter des widgets ou des rubriques d’e-shopping en marque blanche. Le modèle est généralement sur une base de revenus sharing. C’est très intéressant pour eux, parce que lorsque c’est bien fait il est possible de créer une certaine synergie avec les contenus rédactionnels. Nous avons des accords avec Grazia, avec Glamour et nous sommes en discussion avec d’autres groupes de médias.


Vos projets pour 2011 ?

P. Robin : Nous visons une croissance de notre CA de 50%. C’est très ambitieux. Nous devrions procéder à des acquisitions et notamment dans le domaine du e-marketing, des bases de données et du Social commerce. Nous cherchons également à élargir la gamme des services que nous pourrions proposer aux marques dans l’univers du féminin et nous sommes éventuellement acheteurs de sites féminins BtoC.



24h00 en chiffre
• CA 2010 : 5 ME
• CA 2011 : 7 ME
• Effectifs : 32
• Chiffres clé 1,2 M de VU

Les responsables :
• PDG : Patrick Robin
• DGA : Carine Celnik
• Rédacteur en chef : Virginie Martin
• Régie (Directeur) : Hafida Rtab







Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub