Presse Edition

pub
Recherche

Le groupe I/O Media rachète IDEAT Editions


presseedition.fr 25/2022
I/O Media (Têtu, Opéra magazine, Lyrik), groupe de médias affinitaires, culturels et lifestyle fondé par Albin Serviant en 2018 rachète Ideat Editions contrôlé par Laurent Blanc avec le soutien de la société d'investissement PH3 et comprenant les magazines Ideat, The Good Life et Dim Dam Dom ainsi que sa filiale évènementielle, The Good Agency. Thibaud Elziere, entrepreneur & investisseur, déjà actionnaire de I/O Media, entrerait également directement au capital d'Ideat Editions.

 

Connues pour être des références françaises sur le segment du design et du lifestyle, les trois marques iconiques créées par Laurent Blanc (IDEAT en 1999 avec 66.130 exemplaires*), The Good Life en 2011 (39.481 exemplaires & Dim Dam Dom en 2018) s'inscrivent dans le prolongement des autres médias du groupe pour leur forte valeur ajoutée. Ces coffee table magazines sont devenus en quelques années des références sur le marché de la presse magazine de luxe en Europe. IDEAT existe sous forme de licence en Chine et en Allemagne, et The Good Life en Italie.


A propos de I/O Media

Depuis 2018, Albin Serviant, entrepreneur de la FrenchTech fédère un collectif d'entrepreneurs autour de la relance de marques médias fortes à communauté de lecteurs fans. Une stratégie "coffee table book magazine” premium permettant une lecture dans le temps long, se double d'une stratégie 360 fondée sur la digitalisation et la diversification. Têtu a été relancé avec succès depuis 2018. Opéra Magazine a été racheté en mai 2021.
I/O Media compte à son capital Hervé Labeille premier investisseur dans l'aventure, Marc-Olivier Fogiel, mais aussi Maryline Kulawik (Spice Funds), Frédéric Biousse, Banijay, Sos Participations, Thibaut Poutrel (Alderville Investissement), Julien Codorniou et bien d'autres business angels contribuant en financement & expertise au projet. Geoffrey La Rocca (DC Company), Thibaud Elziere, Fréderic Jousset, Jean-Paul Lubot, Thierry Jadot et Nicolas Santi Weil font partie des derniers investisseurs entrés au capital de I/O Media pour en accélérer le développement. Le projet est par ailleurs soutenu par L'IFCIC, établissement de crédit financé par l'État, et spécialisé dans le financement du secteur culturel.