Presse Edition

pub
Recherche

L’argus de la presse, entreprise d’intelligence économique, pionnière de la mutation numérique
Entretien avec Alexis Donot, Directeur général

 L’argus de la presse, entreprise d’intelligence économique, pionnière de la mutation numérique <br>Entretien avec Alexis Donot, Directeur général

Presse Edition 06/07/2016
Comment êtes-vous passés, d’une entreprise traditionnelle à une entreprise numérique?
Alexis Donot : L’évolution s’est amorcée en 1995, et plus particulièrement pour ce qui concerne la veille de la presse imprimée, avec la réalisation des scans de contenus. Par la suite, nous nous sommes occupés de la mise en place de la partie audiovisuelle, radios et télé. Nous relancions alors une activité, créée par mon oncle Bernard d’Aramon dans les années 70. Nous avions alors le choix entre mettre en place des murs de magnétoscopes, pour enregistrer 24 heures sur 24 ou nous lancer dans le numérique. Nous avons opté pour la solution du numérique. Ce qui, à l’époque, s’avérait être un pari très audacieux.


21 ans après cette première mutation vers le  numérique, l’entreprise change de cap et de positionnement avec la création de 3 pôles : Media Intelligence, Média & public Insights et Market Intelligence?
Alexis Donot : Média Intelligence, est le pôle historique de veille de l’argus de la presse. Nous surveillons pour nos clients l’ensemble des médias, les 20.000 sources françaises. Nous gérons en interne une quinzaine de pays et lorsque nous avons besoin d’intervenir sur d’autres pays, nous faisons appel à des confrères partenaires. Pour la veille des réseaux sociaux, nous ratissons la planète entière depuis nos bureaux parisiens.

Le pôle média &public Insights, qui existait auparavant, mais dans un périmètre plus restreint, analyse, pour les clients qui en font la demande, leur présence média. Ce sont des prestations supplémentaire, à plus forte valeur ajoutée.

Enfin notre troisième Pôle : Partant du constat que toutes les entreprises, toutes les organisations ont besoin d’informations pour se développer et que quelque soit votre fonction dans l’entreprise, que vous travaillez aux RH, à la R&D.... vous cherchez quotidiennement de l’information dans le cadre de votre travail, nous avons lancé Market Intelligence en début début d’année après une année de test avec quelques clients.

Comment et pourquoi avez-vous positionné L’Argus de la presse entreprise d’Intelligence économique?
Alexis Donot : Dans les années 80, Harold Wilensky , auteur de Organizational Intelligence : Knowledge and Policy in Government and Industry,  a le premier défini l’intelligence économique comme étant

«l'ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l'information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation».Dans ce sens, cela fait 135 ans que L’Argus de la presse fait de l’intelligence économique. Aujourd’hui nous disposons d’une équipe dédiée d’une dizaine de collaborateurs. Au premier trimestre, nous avons enregistré pour cette activité, une progression de 173% et en 2016, nous devrions réaliser un chiffre d’affaires de plus d’un milllion d’euros.

En mars 2016, vous lancez LuQi, la suite media intelligence 360° pour piloter son influence et sa réputation?
Alexis Donot : LuQi est la première plateforme qui permet d'identifier ses influenceurs, d'animer ses communautés, de diffuser ses campagnes, de veiller sur l’actualité de sa marque et de contrôler l'impact de sa médiatisation. C’est le parfait allié des communicants qui sont aujourd’hui des créateurs de valeur dans la stratégie des entreprises . Réputation, opinions, communautés, influenceurs, relations, digital. Les professionnels des RP et de la communication, directions marketing et générales sont tous concernés par ces profondes mutations. LuQi permet ainsi de maîtriser sa réputation en ligne, d’identifier ses contacts médias stratégiques, de surveiller son actualité dans les médias et d’analyser sa médiatisation. Luqi existe déjà en version smartphone puisque nous proposons des applications Android et iOS. Ces applications évolueront en même temps que le site Luqi. Il y aura donc des nouvelles versions à l’automne.


En mai dernier, vous dévoiliez les résultats de votre dernier baromètre : Les femmes françaises influentes les plus citées dans les médias et sur Twitter. Allez-vous pérenniser ces indicateurs à disposition de vos clients?
Alexis Donot : Nous ne choisissons pas nos sujets par hasard. Le premier baromètre que nous ayons lancé était consacré aux séries TV dont on parle le plus dans les médias, en partenariat avec Télé 7 jours, Au sein du Pôle Media&Public Insights, nous avons produit un baromètre qui s’adressait plus particulièrement à nos clients du secteur automobile. L’expertise de l’argus aidant, nous avons réitéré cette expérience.  Nous allons poursuivre de manière très régulière, l’idée étant de toujours rebondir sur l’actualité, nous préparons un baromètres pour les primaires présidentielles.


Vous avez choisi de conserver la marque L’Argus de la presse.  Est-ce cohérent avec le positionnement actuel de votre entreprise résolument tournée vers le monde du numérique?
Alexis Donot : Cela fait dix ans que nous y réfléchissons. Au final nous avons choisi de garder cette marque, connue et reconnue et de capitaliser sur ses acquis. Mais effectivement, elle est en décalage avec le positionnement et l’image que nous souhaitons donner et le  côté un peu plus start up, digital, monde moderne dans lequel nous évoluons effectivement.


La typologie de votre clientèle a-t-elle évolué ?

Alexis Donot : L’argus de la presse s’adresse depuis toiujours aux directions de la communication. Grâce à notre nouveau positionnement et à des prestations à plus fortes valeur ajoutée, nous avons accès à une nouvelle typologie de clients : direction de la stratégie, direction marketing, direction générale.

En mai dernier, vous avez été élu Président de la Fédération internationale des extraits de presse ?
Alexis Donot : C’est une association qui a été créée en 1953, par mon grand-père . Elle réunit aujourd’hui 130 membres répartis sur 60 pays. Les membres de la Fibep ont pour objectif de fournir des solutions complètes aux entreprises dans le domaine de la gestion de leurs relations publics, des bases de données journalistes, du pilotage et de l'analyse de leur médiatisation, tant en prestation de services qu'en plateformes SAAS. Ces rencontres, à l’occasion de notre congrés annuel, le dernier s’est déroulé à Vienne et le prochain aura lieu à Washington, nous permettent, d’aborder les thématiques communes, d’échanger de l’information, de rencontrer des homologues, de trouver des solutions, la grande thématique actuelle étant Où va notre
métier ?


Alexis Donot, directeur général de l’Argus de la presse

Diplômé de l’Institut international de commerce et de distribution (ICD) et titulaire d’un Master of business administration (MBA) de HEC, Alexis Donot démarre sa carrière en 1993 chez Publicis Conseil en tant que Chargé de communication interne, où il s’occupe notamment de la lettre d’information interne et de l’organisation de différents événements sur lesquels l’agence est présente.
En 1995, il intègre l’Argus de la presse avec pour 1ère mission de développer un service Minitel dédié aux professionnels des RP qui rassemble tous les événements professionnels tels que les salons et conférences de presse. Il poursuit ensuite avec le lancement d’une activité de veille audiovisuelle qu’il a dirigée et développée pendant 12 ans. En 2007, il devient Secrétaire Général de l’Argus de la presse, en charge de l’exécution du business plan et du projet d’entreprise mais aussi du pilotage des fonctions support (DRH, comptabilité – gestion, marketing).
Depuis 2009, Alexis Donot est Directeur Général de l’Argus de la presse. Représentant de la quatrième génération de l’entreprise, il a lancé un vaste projet d’entreprise appelé « Univers » visant à repositionner l’Argus de la presse sur le marché en tant qu’expert de la veille et des études médias.
En 2016, sous sa direction, une nouvelle dimension de l’Argus de la presse voit le jour avec le développement de 3 nouveaux métiers : Media Intelligence (maîtriser sa réputation et son influence), Media & Publics Insights (mesurer et nourrir sa stratégie de communication) et Market Intelligence (accompagner sa stratégie de développement)

Alexis Donot est également président de la Fédération internationale des bureaux d'extraits de presse (FIBEP), qui réunit aujourd'hui 130 membres répartis sur 60 pays. Ses membres ont pour objectif de fournir des solutions complètes aux entreprises dans le domaine de la gestion de leurs relations publics, des bases de données journalistes, du pilotage et de l'analyse de leur médiatisation.


A propos de l’Argus de la presse :

Fondé en 1879, l’Argus de la presse, entreprise d’intelligence économique, est le partenaire de plus de 30 000 marques pour maîtriser leur réputation et leur influence, mesurer et nourrir leur stratégie de communication et accompagner leur stratégie de développement.  L'Argus de la presse se décline en 3 pôles d'activités : Media Intelligence, Media et Publics Insights et Market Intelligence.
En quelques chiffres : surveillance de 23 000 médias en France ou 150 000 000 sources web 2.0 internationales, analyse mensuelle de 18 000 heures radios-TV, 6 500 000 pages presse & web éditorial et

15 000 000 contenus médias sociaux.
La promesse de l’Argus de la presse est d’accompagner les marques et organisations sur l’ensemble du cycle de la communication et de l’information. Avec une connaissance technologique développée et maîtrisée dans le  traitement, l’analyse et la mise à disposition de l’information et une équipe dédiée d’experts en intelligence économique, l’Argus de la presse a su s’imposer sur le marché français comme le partenaire privilégié de ses clients.