Presse Edition

pub
Recherche

Lagardère Active : un chiffre d’affaires de 284 millions d’euros au 4e trimestre 2016


Presse Edition 08/03/2017
Le chiffre d'affaires 2016 de Lagardère Aciv s'établit à 915 M€, soit - 5,4% en données comparables et -4,9% en données consolidées. L'écart entre ces deux variations s'explique principalement par un effet de périmètre positif (+6 M€) lié à l'acquisition de Grupo Boomerang TV en mai 2015, partiellement atténué par les cessions de LeGuide.com et du magazine Parents.

Le recul de l'activité est principalement lié à la baisse de la Presse Magazine dans les tendances du marché, ainsi qu'à une base de comparaison défavorable sur Lagardère Studios du fait d'une forte activité de vente de droits en 2015.

Les radios musicales ont connu une bonne dynamique tant en France qu'à l'international, avec un chiffre d'affaires publicitaire en croissance de +5,5%.


Les activités numériques pures et B2B sont en croissance de +9,7% (hors LeGuide.com), grâce au développement de la e-santé (forte croissance de MonDocteur) et à une bonne performance de BilletRéduc.

En 2016, le chiffre d'affaires Publicité est en baisse de -4,0% comparé à 2015 sur l'ensemble de la branche.

Au 4e trimestre 2016, le chiffre d'affaires s'élève à 284 M€, en baisse de -2,4% en données comparables (-10,8% en données consolidées).
Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.
L'évolution négative de la Presse Magazine à -7,6% est liée à la baisse des revenus de diffusion et de publicité.


Les Radios affichent un niveau d'activité en repli sur la période (-6,4%) lié principalement à la baisse du chiffre d'affaires publicitaire sur Europe 1. Les radios musicales en France et à l'international enregistrent quant à elles une bonne performance en publicité

(+2,1%).

Les activités de Télévision affichent une hausse de +2,1%, liée à la bonne dynamique de Lagardère Studios (Production TV) sur la période, en particulier sur le flux. Le chiffre d'affaires des chaînes TV est en repli (-2,9%), les revenus des chaînes payantes ayant été impactés par des renégociations avec leurs distributeurs.

Les activités numériques pures et B2B sont en progression de +12,2%, portées notamment par les activités de diversification dans la e-santé et par les bonnes performances de BilletRéduc.


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub