Presse Edition

pub
Recherche

Nouvelle collection :
Jean Ray

Nouvelle collection :<br> Jean Ray

 Presse Édition 06/07/2016
Éditeur : Alma Éditeur

Concept : La maison d'édition se lance dans un ambitieux projet : publier les romans, contes et récits de Jean Ray, maître belge du fantastique (1887-1964), en respectant scrupuleusement les premières versions éditées ; et proposer une sélection de textes inédits, éclairant les différentes facettes de "l'homme livre".
La collection est sous la direction de Arnaud Huftier, maître de conférences à l'Université de Valenciennes. Le dessinateur et auteur de bande dessinée Philippe Foerster, influencé depuis son plus jeune âge par les écrits de Jean Ray, illustre les couvertures de ces ouvrages réédités. 

 

Jean Ray est le plus grand, le plus fou, le plus fascinant des fantastiqueurs. La Collection vous fera découvrir un monde de brumes, d’angoisses et de noirs desseins. Jean Ray revient, le diable est en bordée! La galaxie de l’imaginaire a retrouvé son gouffre central. Son soleil d’ambre et de nuit…

 

 

• lancement :  2016
• ouvrages parus : 2

La cité de l’indicible peur (1943)

Les contes du whisky (1925)

• novembre 2016
La croisière des ombres (1932)

• en 2017

Les cercles de l’épouvante et le grand nocturne

Malpertuis
Les derniers contes de Canterbury

• en 2018
Le livre des fantômes
Les contes noirs du golf

Saint-Judas-de-la-nuit
Le carrousel des maléfices


• directeur de collection : Arnaud Huftier*

• conception de couverture : Philippe Foerster

• graphisme : Mu
• prix : 18 €
• format : 138 x 186
• pagination : 251/286 pages (variable)
• imprimeur : In Tempo

 

 

*Arnaud Huftier Maître de conférences et habilité à diriger des recherches à l’université de Valenciennes, Arnaud Huftier s’est consacré à l’étude et à la promotion des littératures de l’imaginaire. À ce titre, il a publié plusieurs ouvrages sur le fantastique, notamment sur Jean Ray dont il est le spécialiste incontesté (Jean Ray. L’Alchimie du mystère, Belles Lettres/Encrage, 2010). Il a reçu, en 2011, le Grand Prix de l’imaginaire et le Prix du rayonnement international des lettres belges.