Presse Edition

pub
Recherche

Opéra Magazine, nouvelle formule : questions à Jean Brousse, directeur général

Opéra Magazine, nouvelle formule : questions à Jean Brousse, directeur général

Presse Edition 11/11/2015

Vous avez lancé en septembre dernier, la nouvelle formule de Opéra Magazine, l’actualité internationale de l’art lyrique ? Quel était votre objectif?
Jean Brousse : Avant tout rajeunir notre lectorat et attirer de nouveaux lecteurs. Pour cela, nous avons restructuré la grille éditoriale et modernisé le magazine. Nous l’avons rendu plus lisible, plus aéré, afin d’apporter aux lecteurs un meilleur confort de lecture. Le tout en préservant l’esprit Opéra Magazine, si cher à ses fidèles lecteurs, qui se sont appropriés leur magazine. Côté contenus, nous avons fait évoluer la rédaction. Notamment en introduisant de nouvelles rubriques : comme jeune talent ou la prise de parole de personnalités passionnées d’opéra, la mise en valeur des compte rendus des spectacles et les critiques de nos observateurs. Nous avons également accordé une place plus importante et une mise en page plus valorisante à l’actualité de l’opéra lyrique.

En 2013, les ventes moyennes du magazine atteignaient 23.000 exemplaires, et vous possédiez à l’époque un portefeuille de 4.500 abonnés. Quelles sont, depuis le lancement de la nouvelle formule, les principales tendances de diffusion?

Jean Brousse : Pour l’année 2014 et les neuf premiers mois de 2015, le portefeuille d’abonnés et les ventes au numéro se sont stabilisés, malgré la tendance baissière de notre famille de presse. Cependant, depuis le lancement de la nouvelle formule d’Opéra Magazine en kiosques et de son nouveau site internet, nous avons constaté une nette amélioration et une progression des ventes au numéro et des abonnements. non négligeable.

Comment avez-vous accompagné ce lancement?
Jean Brousse : Par une campagne de promotion très modeste sur les titres du groupe Centre France-La Montagne et une campagne de relations presse. Mais nous avons surtout fait un énorme effort pour toucher un public jeune, dans les écoles, les conservatoires, ..etc.

D’autres projets?

Jean Brousse : D’ici à six mois, nous allons lancer une version tablettes, en lecture dynamique, avec accès aux archives du magazine. Par ailleurs, nous sommes en train de réaliser des tests sur un nouveau concept : l’avis de nos critiques sur un nouveau spectacle d’art lyrique, partout en France, disponibles quasiment en temps réél sur son smartphone. Nous projetons également d'organiser, à partir de  2016, un cycle de petits-déjeuners premium destinés  aux professionnels et aux amateurs d’art lyrique. 4 ou 5 par an, animés par le rédacteur en chef d’Opéra Magazine, Richard Martet. La participation à ces petits-déjeuners sera gratuite pour les abonnés prestiges.

Quel est  le modèle économique mis en place pour les versions numériques d'Opéra Magazine?
Jean Brousse : La version web est entièrement gratuite. Les versions tablettes sont incluses dans le prix de l’abonnement. Mais il sera possible de s’abonner à la version tablettes du magazine uniquement. Les critiques en direct sur smartphone seront lancées en janvier 2016, sur abonnement, après une période d'essai gratuite.

Côté vente d’espaces publicitaires?

Jean Brousse : Les annonceurs captifs sont toujours traités par la régie intégrée du groupe et le hors captif par MédiaObs. Pour les versions numériques, nous nous optons plus particulièrement aujourd’hui vers des solution de parrainages.



Corrézien, né le 9 mai 1947 à Le Lonzac, jean Brousse, Conseil d’entreprises et administrateur de sociétés, est ingénieur de l’Ecole Supérieure d’Electricité. Docteur en économie appliquée, il est titulaire d’un diplôme de 3e cycle en sociologie, a suivi le Stanford executive program. De 1980 à 1994, il exerce à la direction générale de GSI (Stratégie et marketing, communication et qualité). En 1987, il devient administrateur - actif - et directeur de collection au Cherche Midi Editeur. Jean Brousse est aujourd’hui Co/président de Tendances-Institut, observatoire du web. Il est administrateur du groupe Centre France/ La Montagne – Président de Centre France numérique et directeur d’
Opéra Magazine - et du groupe Darome/Daregal, éditeur au Cherche Midi et chez Descartes et Cie. En 2012, Jean Brousse, se voit confier la direction d’Opéra Magazine, par Edith Caillard, la Présidente du groupe Centre France. Ses missions : développer la diffusion du magazine, rajeunir son lectorat et mettre en place, à l’horizon du printemps 2014, une plateforme numérique proposant de nombreux services à la communauté des amateurs d’opéra.


Opéra Magazine
Éditeur : CFM


• directeur de la publication : Jean Brousse


• rédacteur en chef : Richard Martet


• directeur de la publicité : Delphine Rudler


• périodicité : mensuelle


• prix : 7,90 €


• pagination : 100 pages


• format : 230 x 300


• site : www.opera-magazine.com