Presse Edition

pub
Recherche

Progression du chiffre d'affaires du groupe Lagardère en 2017


Presse Edition 14/02/2018
Pour son exercice 2017, le groupe Lagardère affiche un chiffre d’affaires de 7.069 M€), en progression de +4% en données comparables et -4,4% en données consolidées.
L'écart entre les données consolidées et comparables s'explique essentiellement par un effet de périmètre négatif lié aux cessions d'activités de Distribution de presse réalisées par Lagardère Travel Retail, partiellement contrebalancées par les acquisitions de Lagardère Publishing. L'effet de change négatif est attribuable principalement à la dépréciation de la livre sterling et du dollar américain.

Soit par branche d’activités
CA 2017 : Lagardère Publishing
Le chiffre d'affaires 2017 s'élève à 2 289 M€, soit +1,9% en données comparables (+1,1% en données consolidées).
L'écart s'explique par un impact de change négatif (- 50 M€), attribuable essentiellement à la dépréciation de la livre sterling, et à un effet de périmètre favorable (+33 M€), principalement lié à l'intégration de Perseus aux États-Unis, et aux acquisitions de Brainbow et Bookouture au Royaume-Uni.
En 2017, la croissance de l'activité est portée essentiellement par la bonne performance des Fascicules (+8,8%), notamment en Argentine et au Japon, et par la croissance de la France (+3,4%) qui a bénéficié à la fois des succès de best-sellers (dont Astérix et la Transitalique et Origine de Dan Brown), d'une année historique pour Le Livre de Poche et de la réussite des éditeurs scolaires dans un contexte de réforme.
Ces éléments positifs ont permis de compenser l'effet de comparaison défavorable particulièrement lié au succès de Harry Potter and the Cursed Child au Royaume-Uni et à la réforme scolaire en Espagne en 2016.

CA 2017 : Lagardère Travail Retail
Le chiffre d'affaires 2017 s'établit à 3.412 M€, soit +9,1% en données comparables (- 7,7% en données consolidées).
L'écart s'explique essentiellement par des effets défavorables de change (-9 M€) mais surtout de périmètre (-556 M€) se décomposant comme suit :
• incidences des déconsolidations, soit -576 M€, relatives principalement aux cessions des activités de Distribution de presse en Belgique, en Hongrie, au Canada et en Espagne ;
• opérations de croissance externe pour +20 M€, principalement liées à l'acquisition d'activités de Duty Free en Pologne et en Estonie.

CA 2017 : Lagardère Active
Le chiffre d'affaires 2017 s'établit à 872 M€, soit - 4,1% en données comparables (- 4,7% en données consolidées).
L'écart entre ces deux variations s'explique par un effet de périmètre négatif (-8 M€) lié principalement à la cession du groupe LeGuide.com en septembre 2016 et à l'acquisition d'Aito Media Group en octobre 2017.
En 2017, le recul de l'activité est principalement lié aux effets des baisses d'audience d'Europe 1, au repli de Lagardère Studios, avec notamment l'absence de livraison de séries de prime time en Espagne, ainsi qu'à la baisse des revenus publicitaires sur la Presse magazine ; la diffusion est, quant à elle, stable par rapport à 2016.
À noter, le développement de la e-Santé lié principalement à la bonne performance de MonDocteur.
Le chiffre d'affaires Publicité est en baisse de - 6,4% par rapport à 2016 sur l'ensemble de la branche.

CA  2017 : Lagardère sports an Entertainment

Le chiffre d'affaires 2017 s'élève à 496 M€, soit -3,4% en données comparables (-3,9% en données consolidées).
L'écart entre ces deux variations s'explique par un effet de change défavorable (-6 M€), lié principalement à la dépréciation du dollar américain et de la livre sterling, compensé par un effet positif de périmètre (+3 M€) relatif essentiellement à l'acquisition de Brave Marketing en octobre 2017.
En 2017, la contraction du chiffre d'affaires s'explique par l'arrêt du contrat Friends Arena en Suède ainsi que par un effet calendaire défavorable par rapport à 2016, principalement lié à l'ASEAN Football Federation (AFF) Suzuki Cup et aux phases de qualification de l'AFC pour les Jeux olympiques (U23). Cette dernière est partiellement compensée par la bonne exécution du contrat relatif à la Coupe d'Afrique des nations Total au Gabon. À noter également, la bonne performance du football en Europe (notamment en Allemagne) et des activités de consulting.


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires