Presse Edition

pub
Recherche

Question d'actualité : l'industrie papetière confrontée à la crise. Entretien avec Gauthier Tyrel de Poix, Directeur Général de Stora Enso France

Question d'actualité : l'industrie papetière confrontée à la crise. Entretien avec Gauthier Tyrel de Poix, Directeur Général de Stora Enso France
Presse Edition 11/09/2008
Question d’actualité

Avertissement sur les résultats « Profit Warning », regroupements, plans de restructuration, difficultés conjoncturelles, voire structurelle, l’industrie papetière traverse une des crises les plus graves de son existence. Où va l’industrie papetière ? C’est ce que nous avons demandé aux patrons de filiales françaises de trois grands groupes scandinaves, leaders mondiaux sur leurs marchés : Stéphane Lally , Directeur général de M-Real France Gauthier Tyrel de Poix, Directeur Général de Stora Enso France, et de Jean-Peter Wallgren, Directeur général de UPM-Kymmene France. Suite de nos entretiens la semaine prochaine.

Entretien avec Gauthier Tyrel de Poix

Directeur général de Stora Enso France



Pourquoi les résultats des groupes papetiers dévissent-ils ?
Gauthier Tyrel de Poix : Ces baisses de résultats sont dues à l'augmentation des prix du pétrole, du gaz naturel et des produits chimiques ; à la hausse des prix du bois et aux incertitudes qui planent sur les marchés quand aux taxes imposées sur les bois en provenance de Russie. D’une manière générale , les industriels du papier ont du mal à répercuter la hausse des matières premières sur les prix de leurs produits finaux, surtout en période de surcapacités de production dans les grandes sortes de papier en Europe. En effet, dans une époque récente, les producteurs européens ont surtout concentré leurs ventes sur la zone euro afin de diminuer l'impact euro-dollar.

Quels remèdes les entreprises du secteur mettent-elles en place pour juguler la crise ?
Gauthier Tyrel de Poix : Chez Stora Enso, nous avons bien sûr un programme permanent de réduction des coûts. Mais cela ne serait pas suffisant pour faire face à d’éventuelles augmentations des taxes sur le bois en provenance de Russie. Dans une telle éventualité, nous serions amenés à prendre des mesures afin de réduire notre production.

Quelles seraient les conséquences de telles mesures
pour les marchés ?
Gauthier Tyrel de Poix : Les prix du bois russe seraient si élevés qu'il deviendrait économiquement impossible de fabriquer du papier à partir de cette matière première. Dans ce cas, Stora Enso prendrait les mesures nécessaires afin d'adapter son niveau de production à la situation .


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



Prestataires