Presse Edition

pub
Recherche

Questions à Michel Reynaud, fondateur des Éditions Tirésias

Questions à Michel Reynaud, fondateur des Éditions Tirésias

Presse Edition 23/09/2009

Michel Reynaud s’est lancé, dans la publication d’ouvrages consacrés aux grands conflits du XXe siècle. (...) C’est un « ovni » dans le monde de l’édition française. Un « funambule », un « dinosaure », un « être insaisissable ». Il l’a créée comme une arche de Noé, en y embarquant « des livres, des gens et une attente commune : entendre quelque chose de différent ». L’entreprise dans laquelle il se jette englobe la Seconde Guerre mondiale, l’Algérie et, plus tard, la Première Guerre mondiale et La guerre d’Espagne. « Parce que j’appartiens à une génération dont les parents sortent de la Résistance, dont les grands frères ont fait la guerre d’Algérie, dont les grands-pères ont connu ou fait la première guerre. J’avais moi-même besoin de retrouver mes racines. » (…) Il a voulu offrir aux lecteurs cette capacité à se construire à partir de sa propre histoire. Une équipe plus que modeste s’affaire au sein des Éditions Tirésias pour passer outre le silence médiatique et pratiquer des ouvertures vers ce public de prédilection, que sont les lecteurs. J’ai fixé comme objectif de vous embarquer dans cette arche de Noé éditoriale que j’ai construite en ces temps d’individualisme, de mondialisation, d’écriture électronique, de vie subliminale, ces choses si furtives et si fugaces, et pourtant. Les éditions Tirésias sont situées depuis 20 ans dans un quartier populaire du 18e arrondissement de Paris au cœur des populations dont elles racontent l’histoire et les mémoires.".


Quelle est la genèse des Éditions Tirésias ?
Michel Reynaud : En 1989, j’ai créé les éditions Tirésias, dans l’indépendance de mes choix, le courage de mes combats, les impertinences de mes regards portés sur le monde et sa littérature. Surtout à l’époque j’avais la naïveté de croire qu’il y avait un nombre incalculable d’œuvres à découvrir et à faire découvrir. Aussi je croyais à la grande confraternité et la beauté du livre, son échange et notre rôle de « bougeur », de « remueur », de « trublion » le support du verbe créer et sinon de rassembleur d’idée de création et même de déranger une littérature assise. Les éditions Tirésias sont nées d'une volonté de vérité et du prix à payer pour qu’elle soit dite cette réalité vraie, et d'un plaisir de lectures à partager et pour le bonheur du livre, et qui deviendra un combat de Mémoire, de notre mémoire donc de notre Histoire. Ce fut : une alliance magique du ludique, du savoir, une alchimie de liberté.


Dans quels domaines et univers opèrent les Éditions Tirésias ?

Michel Reynaud : Nos thèmes : Conflits du XXe siècle : 1re Guerre Mondiale, La Guerre d’Espagne, 2e Guerre Mondiale : La Résistance, la Déportation…La Guerre d’Algérie… Écriture de femmes et leur place tant dans le monde combattant et dans le combat des idées. (N’oubliant jamais qui est Tirésias) et certains sujets de société comme la chanson populaire, le journalisme, les femmes Certes la collection phare « Ces oubliés de l’histoire » mais aujourd’hui plus que jamais la collection « Elles et Eux… » etc.


Quelle est la politique éditoriale de la maison et combien d’ouvrages publiez-vous chaque année ? 

Michel Reynaud : La ligne éditoriale est tenue de main ferme et sans concessions, elle s’oriente vers la Mémoire des oubliés de l’histoire. Et même et surtout des textes littéraires si le hasard me donne cette chance (voir Nouvelles peu exemplaires) Ma volonté dire et écrire : ces petites gens qui font l’Hstoire et tant donné pour elle, et que le temps passe à oublier. Ils ont enfin une parole, au travers des éditions Tirésias. Nous fûmes les premiers à parler et consacrer des ouvrages sur les triangles violets, triangles roses et tant autres. Notre volonté est aussi de pérenniser la vie du livre et l’acte d’écrire. La vérité et la lutte contre l’oubli font la réputation de notre ligne éditoriale et elle sera d’autant plus présente que fortes seront les collections « Les oubliés de l’Histoire », « Elles et Eux… » et « Littérature-Poésie »… Nous publions de 3 à 10 livres par an. Si nous pouvions plus exister dans les médias dans les lieux où on parle du livre, ces lieux qui depuis vingt ans nous ignorent ou nous méprisent.


Pensez-vous qu’une maison d’édition de votre taille puisse croître et prospérer sur un marché largement concentré ? 


Michel Reynaud : Oui si nous avons l’égalité de chance sur l’information de nos productions dans tous les médias. Si le distributeur et le diffuseur arrêtaient de nous étrangler. Si les libraires nous accueillant plus défendaient nos livres mieux et n’exigeaient pas car ne prenant aucun risque des remises aussi élevées. Je pense que nous sommes les artisans d’une liberté d’écrire, de penser et de lire, notre survie est la garantie d’un pluralisme, et d’une parole sans concession. C’est pour ces raisons que je me bats pour durer. Et si nous avions des aides comme tous les éditeurs les ont dans les autres régions, Paris ne soutient pas les petites éditions. Mais tous ces points seraient à développer et expliquer aussi le devenir de l’édition et de la petite édition pour moi cela va bien plus loin que ritournelle ou rhétorique de la notion d’indépendance, même si je reste un éditeur en Résistance.


Quels sont vos projets à court et moyen terme ?

Michel Reynaud : Je vais publier une étude sur le château d’Hartheim (kommando du camp de Mauthausen) qui dit que ce kommando fut l’antichambre de la solution finale puisque les gazages ont commencé là dès le début 1941. Je vais réaliser Elles et Eux et la chanson 2 en m’appuyant sur les jeunes artistes, jeunes dans le sens de chanteur, et Elles et Eux et la chanson 3 la chanson québécoise. Je compte adjoindre un photographe à cette aventure pour des photos originales, je voudrais aussi publier un ouvrage artistique sur le métier de peintre en lettres et réaliser avec mes collaborateurs une exposition sur la guerre d’Algérie et ses conséquences humaines. Sans oublier un ouvrage sur Germaine Tillion.







Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires