Presse Edition

pub
Recherche

Questions à Violaine Georgiadis, fondatrice des éditions Alter Real

Questions à Violaine Georgiadis, fondatrice des éditions Alter Real

Presse Edition 17/01/2018

Alter Real fait son entrée dans l’édition et choisit une ligne éditoriale particulière et originale. Alter Real Editions propose aux lecteurs un catalogue de livres numériques et imprimés tous genres confondus (Littérature générale, romance, SF, Fantasy...), avec des textes dans lesquels les animaux jouent un rôle, au premier ou au second plan.


Quel est votre parcours?
Violaine Georgiadis : À la suite de mes études en hypokhâgne/khâgne et l'obtention d'une licence d'Anglais, j’ai intégré l’École de Commerce de Nantes. J’ai commencé ma vie professionnelle par un stage aux éditions Gallimard : une expérience inoubliable. Puis les hasards de la vie m'ont menée vers d'autres secteurs d'activité. Pour autant, je n’ai jamais cessé de lire ni de m'intéresser à l'édition. Alors quand l’opportunité s’est présentée, je n’ai pas hésité longtemps : monter une maison d’édition m’a semblé une évidence. Je n’ai d’ailleurs pas du tout l’impression d’être en terra incognita : d’abord parce que je suis une lectrice assidue (de livres en tous genres et de blogs littéraires), et aussi parce qu’une maison d’édition reste une entreprise comme une autre, avec ses rouages économiques et stratégiques. Or la gestion et l’organisation sont mes cœurs de métier.

Vous lancez Alter Real Éditions, pourquoi avoir choisi un nom si évocateur?
Violaine Georgiadis : Je voulais un nom à double sens, qui soit esthétique, et qui évoque à la fois le monde littéraire et le monde animal. Une amie bien avisée m’a suggéré Alter Real, et l’idée m’a séduite. D’abord parce que je suis l’heureuse propriétaire d’une jument lusitanienne Alter Real, une lignée prestigieuse de chevaux portugais, mais aussi parce que l’expression Alter Real a plusieurs significations et que c’est un terme cosmopolite. L’adjectif «real» signifie «royal» ou «réel» en espagnol. En anglais, il veut aussi dire «réel». Alter Real, c’est une «autre réalité». Y a-t-il une meilleure définition de la fiction?

Votre maison d’édition a un ADN particulier puisque vos livres ont comme fil rouge les animaux réels ou imaginaires, comment vous est venue cette idée?
Violaine Georgiadis : Lorsque j’ai choisi la ligne éditoriale, je cherchais un fil conducteur qui permette à la maison d’édition de se distinguer, sans être trop restrictive. Originale, sans être marginale. Très vite, l’idée d’éditer des livres dans lesquels figure un animal s’est imposée. D’abord parce que je considère qu’ils font partie intégrante de notre vie d’humain ; on partage la même planète, et notre survie dépend de la leur. Ensuite, si on y réfléchit bien, les animaux, réels ou imaginaires, sont présents dans tous les genres littéraires : des créatures imaginaires aux animaux de compagnie en passant par les oiseaux, les insectes, les animaux sauvages, etc. Les possibilités sont infinies.

 

Quel format d’édition avez-vous choisi ? Papier, numérique, POD, les deux et pourquoi?
Violaine Georgiadis : Nos livres seront disponibles en numérique et en papier, via l’impression à la demande. Le format numérique est pratique, plus léger, plus petit, disponible immédiatement et permet d’emporter un nombre incalculable de livres partout avec soi, dans le bus, le métro, en voyage, etc. Mais rien ne remplace le plaisir de tenir un livre papier entre ses mains ! Alors nous avons opté pour les deux modèles, qui selon nous, sont complémentaires : livres numériques et livres papier. Quant à l’impression à la demande, son gros avantage est de maintenir la disponibilité de notre catalogue sans financer de stock conséquent, tout en assurant une disponibilité nationale. En effet, les lecteurs peuvent commander les livres aussi bien sur les plateformes de vente en ligne comme Amazon, que dans une librairie traditionnelle (référencement DILICOM). Ce système n’exclut pas la possibilité d’imprimer un stock pour certaines librairies partenaires (c’est le cas pour un de nos ouvrages), ou pour des événements type salons, séances de dédicaces, etc.

Vous débutez votre lancement avec 6 livres et 20 au total sont prévus en 2018, pourriez-vous nous en dire plus?
Violaine Georgiadis : Nous souhaitons publier une vingtaine de romans par an ainsi qu’une poignée de nouvelles, toutes collections confondues : littérature générale, romance et collection imaginaire (fantasy, fantastique, SF, etc). Il y en aura pour tous les goûts !Nous sélectionnons les manuscrits avec soin, car je ne veux pas «faire du catalogue à tout va» et publier des livres à la chaîne : autrement dit, il est exclu de prendre un manuscrit en l’état sans avoir collaboré avec l’auteur pour en publier la meilleure version possible. C’est pour ça que les parutions Alter Real sont un travail d’équipe, avec des gens sérieux qui connaissent leur métier.
 
 


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



Prestataires