Presse Edition

pub
Recherche

Rubrique Livres :
- Je cherche un livre pour un enfant
- La Librairie Tallandier
- Nous, journalistes
- A nouveaux consommateurs, nouveau marketing
- Les immatériels actifs

Rubrique Livres :<br>- Je cherche un livre pour un enfant<br>- La Librairie Tallandier<br>- Nous, journalistes<br>- A nouveaux consommateurs, nouveau marketing<br>- Les immatériels actifs

Presse Édition 26/102011

productok.jpgJE CHERCHE UN LIVRE POUR UN ENFANT
Guide des livres pour enfants de 8 à 16 ans
Tony Di Mascio, Gallimard jeunesse, 2011, 144 pages, 19,50€

Manque de repères critiques, surabondance de la production… si les parents d’aujourd’hui mesurent toute l’importance d’offrir des livres de qualités à leurs enfants, à l’heure du choix, les difficultés se présentent. Ce guide est conçu pour répondre aux questions des parents et de tout adulte impliqué dans le choix de livres pour enfants. Ce n’est donc pas une sélection des « meilleurs titres » ou des «incontournables » mais plutôt un choix subjectif entre ce que propose l’édition, ce que les enfants plébiscitent et ce que les parents et les autres médiateurs aimeraient bien que les jeunes lisent. Ce qui correspond souvent à trois choses bien différentes ! Si pour chaque ouvrage un «âge minimum» à partir duquel le livre peut être suggéré, est indiqué la construction des différentes parties tentera de tenir davantage compte des compétences de lectures et des sujets abordés que de l’âge.








talok.jpgLA LIBRAIRIE TALLANDIER

Histoire d'un éditeur populaire

Jean-Yves Mollier, Matthieu Letourneux, Nouveau Monde Editions, 2011, 450 pages, 26€

Fondée en 1871 par François Polo et Georges Decaux, la Librairie Tallandier est une des figures de proue de l’édition populaire. D’abord connue sous le nom des "Bureaux de l’Eclipse", puis de "la Librairie Illustrée", elle ne prend le nom de Tallandier qu’en 1901 et se caractérise par son extrême longévité, malgré les crises et les rachats. Successivement militante et républicaine, spécialisée dans la littérature populaire, puis dans la littérature sentimentale, et finalement dédiée à l’Histoire, elle se transforme au fil du temps et de ses dirigeants. Son second souffle, insufflé après la Seconde Guerre mondiale par Maurice Dumoncel, attentif à l’évolution des pratiques éditoriales, se traduira notamment par l’apparition de clubs comme le «Cercle romanesque». Les auteurs dressent ici le portrait fouillé et nuancé d’une maison représentative des mutations de l’édition dans le dernier XIXe et tout le XXe siècle. Ils analysent la construction et l’évolution de l’identité de la Librairie Tallandier s’adaptant à chaque époque au contexte mouvant de l’édition populaire. A l’origine du Livre de Poche et pionnière dans la publication de bandes dessinées (avec Benjamin Rabier), Tallandier est aussi reconnue pour des collections comme Le Livre National (Bleu et Rouge) ou La Bibliothèque Napoléonienne, et la revue Historia, avec des auteurs renommés tels qu’Alain Decaux et André Castelot.









Nous_journalistesok.jpgNOUS JOURNALISTES
Déontologie et identité

Denis Ruellan, collection Communication, médias et sociétés, 1ère édition, PUG (Presses Universitaires de Grenoble), 2011, 254 pages, 21€

Pourquoi les journalistes, depuis le début de l’organisation de leur groupe professionnel il y a cent trente ans, tiennent-ils des discours récurrents sur la nécessité de créer un tribunal d’honneur, un ordre professionnel ou encore récemment un conseil de presse ? Et pourquoi leurs initiatives s’arrêtent-elles aux discours, pourquoi semblent-ils ne jamais pouvoir traduire ces appels à la déontologie par des actions et des institutions de régulation de la morale ? Par un examen de ces discours, des contextes historiques durant lesquels ils ont été tenus, des organisations sociales qui les ont supportés, depuis les premières associations de journalistes et de directeurs de presse au xixe siècle jusqu’aux initiatives les plus actuelles, en passant par les débats corporatistes de l’entre-deux guerres, l’aventure des sociétés de rédacteurs et les remises en cause des années 1990, l’auteur livre une explication d’ensemble. Il montre que les discours déontologiques ont été construits pour régler les relations des journalistes avec leurs pairs, leurs patrons, leurs sources et leurs publics. Ils disent comment se comporter et, partant, définissent le journalisme tel que les journalistes le conçoivent, expriment leur identité et leur altérité par rapport à d’autres acteurs des médias et de la communication.









9782100565450_G.jpgÀ NOUVEAUX CONSOMMATEURS, NOUVEAU MARKETING

Zoom sur le conso'battant

Philippe Jourdan, François Laurent, Jean-Claude Pacitto, collection "Fonctions de l'entreprise", Dunod, 2011, 208 pages, 24€

Un nouvel acteur a émergé dans l’univers de la consommation : le conso’battant. Pratiquant une consommation active, il recherche les informations qui lui permettront de prendre des décisions d’achat éclairées. Par son comportement, il est à l’origine de bien des changements récents dans le secteur de la distribution. Cet ouvrage collectif a pour ambition de le faire mieux connaître : Qui sont ces consommateurs qui aspirent à « consommer mieux » ? Comment les marques peuvent-elle surmonter la défiance dont elles font l’objet ? Comment mettre en place un dialogue fructueux avec le conso’battant ? Quelles sont les attentes de ces nouveaux consommateurs en termes d’innovation ? Ne seront gagnantes que les stratégies qui mettront enfin le consommateur au coeur des processus.









Image_1.pngLES IMMATERIELS ACTIFS

Le nouveau modèle de croissance

Hervé Baculard, Jérôme Julia, Le cherche midi, 2011, 160 pages, 16€

Se donner un quart d'heure d'avance, tel est le défi que les coauteurs ont lancé à neuf managers et un professeur ; leur ambition, rendre les immatériels actifs dans l'économie ! Comment faire pour que ce facteur majeur de compétitivité ne reste pas aux portes de nos entreprises ? Que sont les actifs immatériels ? Il s'agit de toutes les pépites de l'entreprise, invisibles à l'oeil nu, non managées, non comptabilisées et qui vont bien au-delà du capital humain ou de la valeur de marque, comme la culture, le mode de gouvernance, les savoir-faire maison, la relation client, la personnalité des dirigeants, etc. Activer ces immatériels est une formidable source d'énergie renouvelable pour redécouvrir ses forces dans un monde hyperconcurrentiel, développer la croissance et la rentabilité, faciliter la reconnaissance et la mobilisation des collaborateurs. C'est à une véritable révolution managériale et culturelle qu'invitent les auteurs de cet ouvrage, avec des exemples concrets et des illustrations qui incitent à passer à l'action.


Newsletter

Recevez gratuitement
tous les 15 jours la newsletter
de Presse-Édition

Votre adresse email :



pub Prestataires